L'article a bien été ajouté à votre commande

Actualités

Le luxe qui sourit

27 juin 2018 No Comments

Longtemps considérées comme trop conventionnelles, les grandes maisons de luxe cherchent à étendre leurs collections et à moderniser leurs discours pour s’adresser au plus grand nombre. Karl Lagerfeld le dit lui-même : les pièces de haute-couture sont faites pour être portées dans la rue et n’ont pas vocation à être exposées dans un musée. Désacraliser le luxe passe autant par une modernisation interne qu’externe : pool de jeunes stylistes, bien-être des mannequins (citons LVMH et Kering qui ont initié une charte sur les conditions de travail des mannequins), conception de pièces décalées et une communication qui sort du cadre habituel des maisons de luxe.

Certaines griffes prennent alors le pas d’un luxe plus en phase avec leur époque en bousculant les codes et en élaborant des pièces avant-gardistes. Focus sur un luxe qui fait sourire et qui s’adapte à une génération plus moderne et décalée.

Un rapport à la mode et au luxe décomplexé

Les griffes de luxe l’ont bien compris : nous faisons face à une vague d’impertinence qui se traduit dans le monde de la mode par des créations audacieuses. Les grandes maisons s’arrachent les jeunes créateurs pour insuffler plus de légèreté dans leur collection et cherchent une approche ludique.

Impossible de passer à côté d’un luxe décomplexé sans citer Fendi. Karl Lagerfeld a su y apporter humour et second degré au travers de créations originales, soutenu par Silvia Venturini Fendi, héritière et directrice artistique de la maison romaine sur les accessoires femme et les lignes homme. Le célèbre couturier imagine pour la maison Fendi depuis plus de 50 ans des créations au stylisme décalé et ludique.
sac à main haute coutureSilvia Venturini Fendi quant à elle, s’amuse des matières et joue sur les détails en concevant des grigris à l’effigie du couturier, et des sacs devenus rapidement emblématiques comme le modèle Peekaboo et le it-bag Baguette. Des pièces dressées d’une paire d’yeux, par-exemple.

Autre représentant d’une mode joyeuse : Loewe. La maison madrilène, gardienne du savoir-faire espagnol, se refait une jeunesse depuis l’arrivée de J.W Anderson à la direction artistique. Il propose un prêt-à-porter épuré aux détails décalés, parfois arty, souvent avant-gardiste.

D’autres maisons visent des collaborations osées pour moderniser l’industrie du luxe. On peut citer Louis Vuitton qui a su être en avance sur son temps en multipliant ses partenariats avec des artistes prestigieux : Takashi Murakami, Richard Prince ou bien encore Cindy Sherman. Son association avec Jeff Koons a marqué les esprits et pour cause : la griffe de luxe a accepté pour la première fois la réinterprétation de son monogramme, chasse gardée de la maison, en apportant une dimension émotionnelle à ses modèles iconoclastes. Van Gogh, Picasso et Monet côtoient un Speedy, un Neverfull et un Keepall sur lesquels sont calquées les peintures de ces artistes de renom. Ou encore chez François Rénier Paris, avec le sac en papier « Hommage à Paul Cézanne ».

La mode comme moyen d’expression

sac à main luxe

Si jusqu’ici le luxe était considéré comme inaccessible en dévoilant les nouvelles collections dans des événements mondains, des défilés de mode souvent réservés à une élite et des pièces de créateurs aux tarifs inabordables, on observe de plus en plus des grandes maisons qui tentent de se détacher de cette image qui leur colle à la peau.

La griffe de luxe Chanel illustre ce décalage et sort du cadre strict et chic en ouvrant un concept-store à Tokyo en 2018, alliant beauté et jeu pour toucher une clientèle plus jeune via un positionnement plus ludique. Véritable temple du rétro et du luxe, le Coco Game Center aux allures de salle d’arcade et aux finitions glamour cherche avant tout à se rapprocher de son époque.

Au-delà du jeu, la mode semble mettre un point d’honneur sur l’expression de soi. On n’échappe pas aux nombreuses possibilités de customisation des vêtements et accessoires proposées par l’industrie du luxe pour faire de la beauté un jeu.

Le stylisme ludique en quelques mots, est un moyen d’accéder à une mode qui permet de dévoiler sa personnalité par le biais de l’appropriation des pièces de luxe. Les créateurs explorent de nouvelles pistes stylistiques en combinant à merveille luxe et créativité, pour répondre à une génération en demande d’innovation.

Nous utilisons des cookies afin d’assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site. En cliquant sur Accepter, vous consentez à l'utilisation de ces cookies à des fins statistiques et commerciales. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences en consultant la page Mentions légales

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer